Rémi St-Amand

remi.stamand@ckgn.ca

L’évènement artistique francophone Contact ontarois, qui s’est déroulé à Ottawa du 15 au 19 janvier 2019 est maintenant terminée, et plusieurs organisations locales y ont assistées, et ce pour diverses raisons.

Pour faire simple, Contact ontarois constitue principalement une vitrine pour les artistes francophones de plusieurs domaines dont le théâtre, de la danse mais également de la musique.

Plusieurs organisations de la communauté y étaient présents, comme ce fût le cas notamment pour le Centre régional de loisirs culturels de Kapuskasing.

Une belle opportunité pour

apporter de nouveaux artistes dans la région

Comme l’indique le directeur général du Centre régional de loisirs culturels de Kapuskasing, Jimmy Côté, Contact ontarois 2019 était une belle opportunité pour repérer des talents pouvant intéresser les communautés de la région de Kapuskasing.

‘’C’est vraiment pour aller voir qu’est-ce qui a de nouveau et qu’est-ce qu’on peut aller chercher comme artistes. Notre but principal est d’aller chercher de nouveaux artistes qui sont peut-être pas connus à Kapuskasing, mais qui ont de très belle carrière à l’extérieur de la région. Il y a tellement de talent dans la musique francophone qui est sorti récemment et puis il faut apporter ce talent ici, à Kapuskasing.’’ a-t-il indiqué.

‘’Cependant, souvent ce ne sont pas des artistes très familiers pour les gens de la région.’’ a-t-il souligné

M. Côté aimerait faire connaître davantage la grande communauté francophone présente dans la région, et notamment démontrer aux artistes que la francophonie est bien présente dans les communautés du corridor de l’autoroute 11.

‘’Premièrement, l’on se doit de leur montrer que le Nord de l’Ontario comporte une communauté majoritairement francophone, et Contact ontarois est l’une des meilleures opportunités pour le démontrer.’’

Une opportunité pour discuter d’idées avec d’autres centres culturels

Selon M. Côté, Contact ontarois permet également d’établir des discussions constructives avec divers centres culturels, et ainsi rapporter plusieurs idées au sein de la communauté.

‘’Nous voulons observer ce que ces centres font pour leur communauté, nous voulons voir si l’on pourrait adapter certaines choses et l’apporter ici, que ce soit des ateliers pour les enfants, de théâtres ou bien de peinture. Nous devons sortir de la boîte, et ainsi pouvoir amener de nouvelles idées dans la région et je crois que c’est de cette façon que le Centre continuera d’avancer.’’

Pour CKGN, Contact ontarois permettra de promouvoir de nouveaux artistes francophones

L’animatrice de la radio communautaire CKGN, Nicoleta Blaja, y était pour effectuer diverses entrevues disponibles sur la page Facebook de CKGN, mais également pour pouvoir inclure de nouvelles chansons au sein de la programmation musicale de la station.